Accueil


• Extrait de l'article de Maïa de Rochefort - Critique d'Art - Juin 2006

"Caroline Michaud excelle dans un travail Stendhalien, tout de rouge et noir vêtu, rouge éclair sur peau blanche, à travers le charme sobre d'un décor en noir & blanc. Une oeuvre d'une sensualité toujours mesurée, qui sait mettre en scéne avec justesse cette véritable artiste qu'est Caroline Michaud entre pudeur et érotisme."



75 photos sur le thème de la femme
reliée par une sangle dont peu à peu
elle se libère.

Caroline Michaud nous offre 24
paysages d'un travail photographique
réalisé avec un appareil : Holga

Merci à Armelle, Maud, Sandrine,
Soléne, Sarah, Kim, Emilie, Sabrina,
Evelyne, Laura, Fanny, Candice,
Bettina, Cécilia, Pascale, Lulu,
Charlin et Marie-Laure.
Avec ses émotions colorées, elle veut
intégrer directement dans l'image la
vitalité du paysage et le caractère
spontané de la superposition créative.